info@visiondescouleurs.com    01.76.48.42.83

Le daltonisme est un trouble héréditaire de la vision des couleurs notamment du rouge et du vert.
La transmission du daltonisme est de type récessif et liée au sexe.
L’anomalie de la vision est due à un trouble fonctionnel des cônes de la rétine qui permettent la perception des couleurs.
Les gènes du daltonisme se trouvent sur le bras inférieur du chromosome X, donc pour qu’un homme soit atteint de daltonisme il suffit que le chromosome X en soit porteur.

Chez la femme, deux cas peuvent se présenter :

*soit les 2 chromosomes sont porteurs et le sujet est atteint de daltonisme

*soit un seul des deux chromosomes X est porteur du gène défaillant, et dans
ce cas, le sujet féminin est dit porteur c’est à dire qu’il peut le transmettre à sa descendance.

Le daltonisme est par conséquent beaucoup plus fréquent chez l’homme (8% de la population française) que chez la femme (0,5%).

Chez le daltonien, la capacité de distinguer les nuances et la capacité d’identifier les couleurs sont diminuées. C’est pourquoi plus de 150 professions leurs sont interdites ou non recommandées.

Jusqu’à présent, le daltonisme était considéré comme une anomalie incurable car liée aux gènes.

Grâce à une invention Américano-Hongroise, le Département Vision des couleurs France, a l’honneur de vous informer que dorénavant les inconvénients liés au daltonisme de type «  rouge-vert » peuvent être corrigés quasi complètement (95% des cas) avec des verres ( ou lentilles) ophtalmiques spéciaux, correcteurs ou non.

 

Les différents types et degrés de daltonisme:

1)  Monochromatisme (achromate)

Il s’agit de l’absence totale de perception des couleurs. Il est très rare et touche une personne sur 40 000. Celui qui est atteint voit le monde en noir et blanc et des nuances de gris. Les cônes de la cornée sont dépourvus des trois pigments habituels qui permettent de voir les couleurs. Les gènes de la iodopsine sont non fonctionnels pour les trois types de cônes.

2)  Dichromates (absence du gène, donc du pigment : perception uniquement à partir de deux couleurs primaires)

Il existe trois dichromies différentes :  ð Protanopie : perception du vert et du bleu seulement,   ð Deutéranopie : perception du rouge et du bleu seulement,  ð Tritanopie : perception du rouge et du vert seulement

3)  Trichromate anormal (le gène est muté donc le pigment a une sensibilité différente : perception de trois couleurs dont une d’intensité anormale)

On distingue également 3 cas :  ð Protanomal : lacune au niveau de la perception du rouge,  ð Deutéranomal : faible perception du vert,  ð Tritanomal : faible perception du bleu.

Le type et la gravité du daltonisme héréditaire ne change pas avec le temps.

Le daltonisme peut être confondu avec certains troubles de perception des couleurs qui surviennent, à l’occasion de pathologies visuelles (décollement de rétine, glaucôme, diabète), à l’occasion de certaines carences en vitamines, à l’occasion de lésions nerveuses oculaires, de lésions cérébrales, lors de l’utilisation de certaines substances chimiques type solvants, lors de la prise de certains médicaments ou autres.

Leave a Reply

Vision des couleurs